Après deux mois de fermeture totale, le déconfinement qui se met en place, comporte encore, pour les commerçants de bouche, un grand nombre d’incertitudes.

Certains n’ont pas un local leur permettant d’accueillir facilement les clients tout en respectant les normes sanitaires, tandis que d’autres, tels que les restaurateurs, sont encore fermés pour une durée indéterminée.

En tant qu’agence de communication digitale, nous savons bien que le web a, durant cette période d’isolement, montré toute sa force sa force. Pourtant, après des semaines de communication virtuelle, le besoin d’un retour à la réalité commerçante nous parait indispensable et, avec lui, la nécessité de remettre le lien humain et le service au centre de la relation client / commerçant, tout en gérant le risque.

En dehors des soutiens et initiatives de dons en ligne  ou des cartes de commerçants de quartier interactives qui supportent ces professionnels, nous avons voulu aujourd’hui souligner l’existence de passerelles digitales permettant de répondre à leur besoin de renouer avec le client, durant cette période de transition.

À livrer ou à emporter

Afin de reconnecter avec les habitudes de leurs clients, les commerçants de bouche ont deux solutions. La première consiste à livrer les clients à domicile, une option qui nécessite d’avoir un véhicule et d’inclure sa tournée dans un planning quotidien. La seconde consiste à faire de la vente à emporter, un système beaucoup plus facile à mettre en place, puisque le client se déplace sur le point de vente, mais qui, là aussi, requiert une certaine organisation, surtout en période de réduction d’effectifs.

Dans les deux cas, l’enjeu pour le commerçant est le même : trouver un outil pour éviter les queues devant son établissement et les nombreuses demandes par téléphone que l’on risque de manquer ou de mal noter. Le mail reste bien sûr une solution de prise de commande accessible à tous, mais encore faut-il que le client sache ce qu’il peut acheter. Sans compter qu’il faut ensuite retraiter les mails pour les retranscrire en commande et informer le client du prix et de l’horaire de livraison, puis le facturer et l’encaisser.

Vous l’avez compris, même si le paiement peut se faire à la livraison, l’enjeu est ici de permettre au client d’accéder à une offre claire et de commander de façon précise et rapide, le tout sans surcharger le commerçant de tâches administratives et de régularisation.

Le digital au menu des commerçants

Tous les commerçants n’ont pas besoin, à long terme d’un site e-commerce, ni les moyens d’investir dans un site de vente en ligne pour une période transitoire.

Mais il existe des solutions intermédiaires, permettant de répondre à la demande actuelle des commerçants de bouche.

Le e-commerce, ce n’est pas seulement des pages et des pages d’articles à livrer en 48H00 partout en France avec un retour gratuit et un règlement en ligne. C’est aussi du développement sur mesure permettant par exemple, de créer un menu virtuel, accessible via mobile, et grâce auquel le particulier ou l’entreprise pourra commander un plat à emporter là où elle avait l’habitude de venir déjeuner et le régler une fois sur place ou à la livraison. C’est aussi permettre à un commerçant d’envoyer à ses clients une liste de produits disponibles pour qu’ils passent commande et soient inscrits dans une tournée de livraison ou à un horaire d’enlèvement .

Ces outils, qui peuvent être créés en urgence ou ajoutés à un site existant pour répondre au besoin de service et de gestion de commande, ont une vraie valeur ajoutée, tant pour le commerçant, qui gagne du temps et de la visibilité, que pour ses clients, qui voient leur démarche de commande simplifiée.

Notre vision de l’outil web est celle d’un outil sur mesure, qui doit s’adapter aux besoins et aux moyens d’une entreprise et non l’inverse. Chaque épicier, caviste, primeur, pâtissier, ou restaurateur a sa propre problématique de vente et sa propre clientèle. Notre mission consiste à étudier et à trouver avec lui la solution qui lui permettra de renouer au plus vite avec ses clients et de construire un outil de prise de commande intuitif, adapté et évolutif.

Vous êtes commerçant de bouche et vous souhaitez faire savoir que vous continuez à proposer vos plats et vos produits en livraison ou à emporter ? Contactez-nous pour prendre rendez-vous 

 

article publié le 29 Avril 2020