Si ouvrir un site web pour promouvoir son activité est une démarche intégrée par la plupart des entrepreneurs, elle est aussi souvent mal appréhendée. Problèmes de compréhension technique ou changement de paradigme, les chefs d’entreprises se sentent parfois désarmés face à ce chantier digital, pourtant très stratégique. Car, même lorsqu’il s’agit de faire une simple vitrine de son activité, la création d’un site constitue une réelle opportunité de clarification du positionnement d’une entreprise et de ses ambitions, au moment où elle décide de s’exposer sur le web.

Au-delà des aspects techniques, toujours en évolution, et des phénomènes de tendance autour du web design, la création d’un site web devrait toujours être précédée d’une étude de marché et d’une série questions stratégiques préalables visant à éviter les déceptions, ou pire encore, la refonte totale d’un site, quelques mois seulement après sa mise en ligne…

Alors quelles sont ces fameuses questions à se poser AVANT de créer son site web ? Eh bien il n’y a qu’à lire cet article pour le savoir !

Un site web pour quoi faire ?

Question qui semble idiote mais qui, croyez-en notre expérience, en soulève quelques autres, très stratégiques, autour de la cible visée et des objectifs du site à court et moyen termes. Dans le cas d’un site e-commerce par exemple, il est important de savoir si le seul objectif est de vendre un produit de façon basique, ou bien de mettre en avant la marque et d’offrir des services à valeur ajoutée qui accompagneront vos clients dans leur démarche d’achat. Ainsi peut-on prévoir, dès le départ, l’automatisation de certaines fonctions, telles que la gestion de stocks ou de réservations. Ou encore, dans le cas d’une double clientèle, de professionnels et de particuliers, créer un accès privé au site pour la vente de produits en BtoB et le lien à un CRM de gestion. Dans le cas d’un site vitrine, puisqu’il s’agit de présenter votre entreprise, il faudra peut-être réfléchir à l’ajout d’un blog, afin d’expliquer votre expertise et de générer du trafic sur vos pages.

Se poser la question du pourquoi, c’est réfléchir aux attentes de votre cible et anticiper les fonctionnalités et modules dont votre site aura besoin pour l’atteindre et se différencier.

Quel est le positionnement de ma marque sur le web ?

Nous ne vous apprenons pas qu’il existe encore plus de concurrents, encore plus accessibles à tous, sur le web que dans la vie réelle. En ligne, tout se joue sur le positionnement, et bien sûr, le référencement qui en découle. Se positionner, c’est aspirer à passer la première étape de la reconnaissance, celle qui vise à fédérer pour atteindre un minimum de notoriété :  grâce aux valeurs et à l’image posées au travers du contenu visuel et rédactionnel de votre site, les visiteurs pourront entrer en contact avec votre marque et décider s’ils l’apprécient. Création d’un logo et d’une charte graphique, web design sur mesure et contenu éditorial de qualité, sont des briques importantes pour votre positionnement et qu’il faut savoir anticiper.

Viendra ensuite l’étape ultime, celle de la réputation, construite, bien sûr, grâce à la qualité des services ou produits proposés, mais aussi en prévoyant un travail de communication autour de votre site.

Comment vais-je faire connaitre mon site ?

SEO, SEA, SMA, des acronymes dont tout le monde entend parler sans forcément savoir ce qu’ils impliquent lors de la création d’un site web et à quel point ils s’avèrent indispensables pour son bon référencement, autrement dit, pour que les visiteurs trouvent votre site web.

Tout débute par le SEO (Search Engine Optimization), qui est là pour vous aider à tirer le meilleur parti des moteurs de recherche. Aussi appelé référencement naturel, il implique un travail à la fois technique et éditorial. Un site optimisé dans sa construction et un contenu éditorial pertinent et original, autrement dit qui suscite de l’intérêt autour d’un sujet et des partages, constituent la base du SEO.

Une fois cette première étape incontournable franchie, la mise en place d’une stratégie de SMO (Social Media Optimization) s’avère le plus souvent indispensable. Véritables prolongements de votre site, les réseaux sociaux sont surtout des chemins directs vers vos cibles et vos prescripteurs. Mais aller interpeller les professionnels via linkedin ou les particuliers via Instagram, you tube ou facebook nécessite une réflexion préalable autour de sa ligne éditoriale au travers de la fameuse règle journalistique des 5 W (WHY ? WHO ? WHEN ? WHAT ? WHERE ? )N’oubliez pas que, même si vous comptez le déléguer et même s’il s’agit d’une personne habituée aux réseaux sociaux, le community management de votre entreprise doit être cadré et intentionnalisé pour être efficace.

Enfin, et surtout si vous travaillez exclusivement en e-commerce, il convient de prévoir un minimum de SEA (Search Engine Advertising ) , autrement dit, de référencement payant. Ce dernier peut se faire au travers de l’achat de mots clés, ou bien de campagnes de publicités affichées sur les pages de navigation d’un public préalablement ciblé.

Dans tous les cas, et en particulier si vous devez générer rapidement du trafic vers votre site, prévoyez en amont du temps et du budget pour amorcer votre notoriété et booster la visibilité de votre entreprise sur le web.

 

Si la création d’un site web s’est largement démocratisée ces dernières années, le fait de réussir à vendre sur le web ou, simplement, de s’y faire connaitre, implique une réflexion stratégique préalable que les entreprises ne peuvent pas toujours gérer en interne, faute d’avoir les compétences ou le recul nécessaires. Comprendre votre entreprise, vous poser toutes les questions qui nous permettrons de vous apporter la solution web la mieux adaptée à vos ambitions, et vous accompagner dans la mise en avant de votre site, tel est notre quotidien.
Alors, n’attendez pas que votre site soit créé pour vous poser les bonnes questions, contactez-nous dès à présent et exposez-nous votre projet.

 

article publié le 1ier octobre 2019